FORUM - MONITEURS-EDUCATEURS


Toutes Promos
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passage à niveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Virginie
Langue pendue


Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Passage à niveau   Jeu 20 Juil - 17:01

Bonjour

Samedi dernier, rentrant d’une soirée entre nanas où je me rendis compte trop tard que mon dessert que j’avais préparé (et que je ne loupe jamais) ne contenait pas le sucre que je pensais y avoir mis, j’arrivais à un passage à niveau de Kilstett qui clignotait au rouge. Il était près d’1h du matin et je trouvait ça louche ! Rares sont les trains à passer la nuit sur cette ligne! Quoi que je ne me suis pas encore aventurée à observer la ronde nocturne d’éventuels trains sur la ligne Lauterbourg-Strasbourg ! Je devrais peut-être y songer à l’occasion… Je pourrais attendre que ma sœur découche pour ne pas être pris en flag !… Faut m’imaginer adossée à la barrière !!! Comme il n’y a plus de chef de gare en poste dans mon village depuis environ un mois, j’ai peut-être des chances de passer inaperçue…
Donc, pendant quelques minutes, on attend que le train arrive. Et les minutes passent…. se comptent en dizaine maintenant ! De l’autre côté (de la barrière), un monsieur sort de sa tuture pour décrocher le téléphone orange, mais visiblement ou il est cassé ou personne n’est là pour répondre. De mon côté (de la barrière), un autre monsieur essaie sur second téléphone, toujours rien. J’ai ouvert ma fenêtre et j’entend que le signal était déjà allumé depuis un petit temps avant que j’arrive ! Alors, le premier monsieur s’adosse à la barrière et regarde, toujours aucun train en vu ! Comme il y a deux barrières de chaque côté, il n’y a d’autre choix que de faire demi tour. Je n’avais pas envie de casser une barrière sncf et ma tuture, comme dans les films de mauvais garçons poursuivis ! Seulement, pour les personnes souhaitant traverser le village, c’était sans compter l’autre entrée de Kilstett, traversée aussi par les rails….grrrr !!! Mais là, une seule barrière pour couper la route ! Après plusieurs respirations, les plus courageux passent. Et la grande Virginie, pas trop rassurée, attend avec une dame du même avis. Ah les bonnes femmes ! Un monsieur prend alors l’initiative de surveiller, et je passe très vite. Je m’arrête prévenir les quelques personnes qui arrivent de l’autre côté.
En fait, de toutes les personnes moi y compris, présentes, aucune n’a pensé à appeler les gendarmes. J’y ai pensé mais en me disant que je n’avais pas de numéro sur moi !!!!! Le 17 ! On nous le répète partout !
Je suis repartie par des rues de Kilstett que je ne connaissais pas du tout, et j’ai croisé de loin le passage, toujours clignotant. Plus d’une demi-heure ! Le lendemain, tout était rentré dans l’ordre ! Le passage à niveau a fait le con !

Virginie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Passage à niveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passage à niveau en Russie...à réfléchir !
» EN 1957, le 30/10 observation par des gendarmes à Novy-Chevrières
» Passage en PSI*
» Test pour un élève de 5ème : passage du privé hors-contrat vers le public
» Passage d'échelon et salaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM - MONITEURS-EDUCATEURS :: Moniteur-éducateur, Promo 2003/2005 :: Les Folles Aventures de Virginie-
Sauter vers: